S.P.A.D.S.

SPecial Assaults and Defensive Squadron
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Six SPADS et un indien.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cyrano
Sergent Chef SPADS
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 26
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Six SPADS et un indien.   Mar 11 Mar - 22:59

Les compagnons sudistes du 1er Sergent chef arrivèrent a sa hauteur.
« Alors on fait quoi lieutenant ?
-Les ennemis du Sud doivent être punis soldats ! Tue ! Tue ! En avant, et pas de prisonniers ! »

Les six cavaliers poussèrent une clameur et ils lancèrent leurs chevaux au galop. L’indien n’était pas allé bien loin, il devait encore être dans les rochers de la montagnes. La troupe se sépara en deux. Dans l’un se trouvait le caporal blackwarrior, le sergent steelwall et le soldat Meka et dans l’autre le lieutenant Quantrill, le 1er sergent Chef Cyrano et le Caporal Harry Binouz. Le premier groupe s’occupait a explorer les montagnes pendant que le deuxième rejoignait un petit canyon plus au sud.
« Alors lieutenant, on a prévu quoi avec le groupe de Steelwall ? On se retrouve où ? »
Le lieuteanant SPADS poussa un grognement, puis posa le pied a terre. Il distingua une vague trace de sabot au milieu de rochers écartés. « Il est passé par là…Sergent Cyrano, partez devant on vous rejoins… »
Il hocha la tête, et partit au galop au milieu des rochers.
Il avait cherché pendant toute la matinée une trace de l’indien, mais il n’avait rien découvert et il faisait demi-tour pour rejoindre le groupe sudiste.
PAW ! Sans se retourner, il frappa des éperons sur la croupe de son cheval et fila en zigzaguant entre les rares sapins. Derrière le vent qui lui soufflai dans les oreilles il entendit :
« Ne le laissez pas s’échapper ! Abattez ce fichu confédéré ! » Cinq autres sifflements, puis une douleur a l’épaule.
« Merde ! Il m’ont eu les enfoirés ! » Il passa au triple galop entre deux arbres, puis il arrêta son cheval et se jeta derrière un rocher. Il tira une fois mais manqua.
« Bordel, qu’est ce que des yankees foutent par ici… ? » Il sortit son petit cor de cuivre et souffla de toute ses forces. Un bruit a la fois majestueux, terrifiant et implorant s’épandit dans l’air.


Dernière édition par Cyrano le Mar 11 Mar - 23:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Sergent Chef SPADS
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 26
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Six SPADS et un indien.   Mar 11 Mar - 23:36

Deux hommes noir se placèrent devant Cyrano, cachés eux aussi derrière des rochers a flan de montagne. Cyrano tira deux fois, mais ses balles ricochèrent sur la terre. Un coup de feu retentit encore puis il pesa un lourd silence.
« Hé ! Rebel ! Rend toi, ou te fait la peau !
Un soldat de la Confédération ne se rend pas ! Et encore moins a des yankees ! »
Des éclats de rire résonnèrent. « Hahahaha ! Tu nous prends pour des yankees sudiste ? Hahahahahaha !
-Et bien ? Qui êtes vous donc pour ainsi me tirer dessus ?
-Tu connais Arthur…le hors la loi jeune idiot ?
-J’en ai entendu parler…
-Et bien…il vient te cueillir ! » Et leurs rires repartirent de plus belle.
Cyrano tira un coup en l’air. « Bande de Charognard ! Les yankees seront là d’une minute a l’autre…attaquez vous à l’une de leur meilleurs compagnie si vous êtes de vrais outlaws ! »

Les hors la loi rirent a nouveau, sûrement sur les paroles puériles de Cyrano. Puis plusieurs coups de feu retentirent, suivit d’une trompette sudiste. « CHAAAAAARGEEEEEEZ ! » Deux cavaliers filèrent devant le sergent planqué et se lancèrent a la poursuite des trois outlaws qui fuyaient dans la montagne. Cyrano remonta aussi vite que possible, le colt a la main et suivi ses compagnons.

Le lieutenant Quantrill s’était arrêté a flanc de montagne et faisait signe a Cyrano de s’arrêter.
« Mais…mais on les poursuit pas ?
-Non, ils connaissent mieux cette montagne que nous sergent, ils ont filé droit vers le canyon, il peuvent nous tendre un piège…nous…
-Lieutenant ! L’indien ! La bas ! » Hurla le Caporal Binouz. Il pointait le doigt vers le sommet au dessus de nos têtes.
« Celui-là, il est cuit ! Messieurs, CHAAARGEEEEEZ ! » La trompette que tenait fièrement Harry retentit encore une fois. L’indien, nous ayan vu, s’élanca vers le flanc sud de la montagne.
« Il faut l’avoir avant de le perdre de vue derrière la crête mon lieutenant ! » Cria Cyrano.
Il éperonna a nouveau son cheval et se trouva en tête. Rapidement il lui sembla entendre des bruits de sabots sur sa droite. Il tourna la tête et eut la grande surprise de voir son frère de lait, Meka le nègre comme on l’appelait maintenant dans la compagnie, chevauchant a ses cotés suivit de près par blackwarrior.
L’indien disparu derrière la crête. « Plus vite ! Plus vite ! » Il eut un mouvement de recul quand son cheval le paysage immense et beau s’ouvrit a lui.
« Putain que c’est haut ! » Souffla Meka.
Une flèche ricocha sur le sol. « Attention ! » Une deuxième flèche vint se planter dans une jambe du cheval de Meka. Cyrano tira deux coups, puis Meka fit de même. Un cri s’éleva puis l’indien se remit au galop.
« On la eu vieux frère !
-Ouai…bill aussi… » *c’est le cheval de Meka. *

Rapidemment, le lieutenant et le Caporal Binouz les rejoignirent.
« Le cheval de Meka est touché mon lieutenant et …
-On y va tout les trois ! On sera assez pour l’avoir. Meka, reste ici en attendant steelwall et blackwarrior ! » Commanda Quantrill.

Puis les trois cavaliers s’élancèrent a nouveau dans une pente abrupte, poursuivant un Appaloosa, après avoir descendu un Shaman.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Sergent Chef SPADS
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 26
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Six SPADS et un indien.   Dim 23 Mar - 15:41

Cyrano venait de fêter ses 17 depuis a peine 5 mois, et déjà il avait l’impression d’avoir vécu une décennie.
Il errait dans les lignes sudistes, allant et venant, étant abordés parfois, parfois restant seul pendant des heures. Seul son frère venait lui tenir compagnie lorsqu’il n’était pas de garde.
« Nous prendrons notre revanche Alexander, tu verras ! » Oh oui, il voyait. Ou plutôt il ne voyait pas les défenses de la gare, les renforts qui devaient arriver et qui n’arrivaient pas.

Cela lui faisait drôle, il se serait cru dans les romans de guerre, ou les héros se battent jusqu'à la mort alors qu’il n’y avait pas d’espoir. Les livres ou ils continuent de lutter alors qu’ils savent qu’ils sont perdu.
« Ce sont a ça que l’on reconnaît les hommes et les combattants, les valeureux… » Ca c’était les conneries que lui sortait son frère cadet. Cyrano se demandait souvent comment il avait fait pour survivre aux 8 mois de guerre, cet imbécile. Toujours en première ligne, prêt a recevoir une charge au bout de sa baïonnette.

Les sacs de sables posés sur le sol, servaient a Cyrano de siège. Il était bien ici, entre les arbres, à l’ombre de la montagne. En fait, non, il était mal. Il ne savait pas ce qu’il voulait, il était bien contre les tonneaux de poudre. Et puis la pluie qui se met a tomber. Il serait bien resté encore le reste de la soirée si cette foutu pluie glaciale ne s’était pas mise a tomber avec une rare violence.

« Tiens ! Qui voilà ? » Cria Harry Binouz, un jeune copain à son frère. Cyrano ne savais que penser de ce Harry. Il le connaissait mal, il était trop pressé, et en plus il avait écrit a sa sœur.
« Ouai…hé ! Alexander, tu viens avec nous ? » C’était fous a quel point Meka avait réussi a s’intégrer dans le groupe sudiste…, alors qu’il était noir. C’était le frère de lait de Cyrano, ils avait étés nourri au même seins. Meka, lui il s’était engagé parce que Cyrano y était depuis presque un an et que sa mère se faisait du souci. Il ne voulait pas l’avouer mais il était un peu amoureux de Haté nue.
Cyrano pensais beaucoup a elle. C’est vrai qu’elle était belle. Infirmière, vous y croyez vous ? Une belle femme, châtain, les yeux vert, avec un magnifique accent de Louisiane. Et ben même sur des créatures comme celle la ils tirent les nordistes… « Enfin, personne ne sait si elle est morte mais un jour, alors que des gars a nous avaient été blessés prêt d’un bois, on a envoyés trois gars et deux soigneurs les chercher…sous le feu des yank’s, Ouai ! Ben tiens, une belle conneries que celle la encore. Pour deux gars blessés a mort, on y a laisser deux autres gars et elle... » Meka laissa couler une larme.

Depuis que la gare était construite y avait quelques bâtiments qui s’étaient ouverts autours. Deux saloons, un hôtel et une banque, sans compter les habitations des pauvres gars qui croyaient a cet endroit.
La pluie battait sur tout les cotés des baraques, ils ne savaient plus d’ou venait le vent. « Au moins c’est pas avec ce temps que les nordistes vont débarquer.
-T’a raison ouai !»

Ils étaient maintenant assis autours d’une large table a boire du whisky. Steelwall parlait avec le lieutenant Quantrill d’une tactique de défense, Harry s’excitait avec Meka et Blackwarrior sur les yankees et Bart et Cyrano écoutaient, sans rien dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Sergent Chef SPADS
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 26
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Six SPADS et un indien.   Mer 26 Mar - 17:35

D’un coup je fut tiré de ma rêverie. Le long CHAAAAAAAAAARRRRRRGEEEEEEEEEEEEEEEEZ ! l’avait ramené a la réalité. Les chevaux de la compagnie s’élancèrent dans un furieux brouhaha. Le lieutenant Quantrill passa devant moi et dégagea un nuage de fumée.
Une vision rouge, mes narines se remplirent de fumée, mon cheval se cabra. Dans un assourdissant bombardement, je réalisait enfin ou nous étions. De nombreux cris s’élevèrent. Je crois maintenant que de nombreux de mes camardes n’avaient eux non plus pas conscience que l’on était en face de la mort.
Je réussi a rester sur mon cheval puis il s’élança de lui même a la suite de mes camarades.
YAAAAAAA ! Chargez ! Pour le SUD ! Les tambours tonnaient, et les trompettes se mêlaient a l’affreux bruit des engins de mort.

Je prenait de la vitesse. Bientôt une partie de mes camarades disparurent dans la fumée et la poussière. Plusieurs boulets vinrent s’écraser autours de nous. Mon cheval sauta. C’était un cavalier. Bientôt les coups de feu retentirent. Je sortait le miens pour tirer droit devant moi.
Un sifflement d’abord, puis un atroce douleur sur toute la surface droite de mon corps. Le cheval se déporta sur la gauche en hennissant. Une forêt.
Je m’arrêtais, regardant mes blessures. A plusieurs endroits, la chair avait été traversé par des bouts de métal. Et l’uniforme déchiré laisser voir le sang qui se répandait sur la peau.

CHARGEZ ! Je plantais mes éperons dans les flancs du cheval. Sortant a toute allure du bois je voyais enfin les nordistes. Nous étions les premiers. Soit, je ferais parti des premiers…
Une partie des cavaliers yankees s’élancèrent a notre rencontre. Etions nous seuls ou les camarades suivaient ? Je savais que a moins de dix lieux derrière se trouvaient aussi des sudistes. Au moment qui précédait le choc, je pensais aux autres, pour lesquels nous nous battions.
La ferme reparue, mon père qui sortait pour nous donner du travail a moi et mon frère. Les nègres dans les champs. Monsieur Valentin Steelwall…cela vous gênerait il de vous dépêcher d’aller faire votre PUTAIN de travail, qui est d’aller chercher la vache de M. Stevenson? Et toi Alexander, tu fait quoi a tes conneries de charabia ? Il était dur avec nous. Mais on l’aimait. Et c’est les yankees qui l’ont eu…
HAAAAAAAAAAA !BAOUM! PAW ! PAW ! Mon sabre s’abaissa tout seul. Damned ! FIRE! Les cris, encore plus nombreux et plus puissant s’élevèrent. Le cavalier devant moi disparut, l’avais je touché ? Etait il mort ? Un nouveau cavalier apparu, il tapa sur la gauche, j’esquivait, coup de pique de ma part, mon coup fut dévié. Une douleur a la cote. PAW ! Il disparut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Sergent Chef SPADS
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 26
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Six SPADS et un indien.   Jeu 27 Mar - 20:36

La fumée tournait, les sabres virevoltaient, les balles sifflaient, les canons tonnaient, et les corps ensanglantés tombaient dans la boue qui rougissait.
Il faut coller les nordistes au plus prêt ! D’ou venait la voix, je ne savais pas. Mais les ordres sont les ordres.
Mon bras se leva et abattit mon sabre sur une silhouette. Puis les ombres devinrent plus nombreuse et encore et toujours.
Guy’s ! FIRE ! De nombreuses balles s’enfoncèrent dans mon corps. Mon sabre tomba dans la boue. Mon cheval se cabra. La force me manquait et je tombait à terre.
On me piétinait. Le clairon retentit.
CHARGEEEEEEEEZ ! Les ombres menaçantes disparurent. Des dizaine de chevaux passèrent a coté de moi, sautant, déviant. Puis encore un énorme fracas.
Ils étaient là. Ils ne nous avait pas laissé tombé. Mes yeux se fermèrent. Malgré l’effort, pour rester la, étendu dans la glaise, mes yeux se fermèrent doucement. Je luttais, pour ne pas être arraché a la vie. Un corps tomba a mes cotés. Je tournais la tête…

NOOOON ! Mon torse se leva. Les yeux exorbités. Un bandeau me recouvrait le front. Ma jambe droite ne bougeait plus.
Une main me repoussa sur le lit poisseux.
Ne bougez plus sergent… Je voyais a présent autours de moi. Une grange, j’étais dans une grange, et des centaines de soldats dans le même cas que moi se trouvaient là. Je portais la main au visage.
Une balle vous a perforé la joue droite sergent. Pendant un instant je crus, mais non. Haté ? Haté Simons ? L’infirmière sourit. Mon nom est Cathy Smith… Je fermais les yeux.
Je revoyais un visage. Sa bouche formait une forme étrange et terrifiante. FIRE ! Je rouvris les yeux, ils étaient injectés de sang. L’infirmière sursauta. Elle porta la main a sa bouche.
Reposez vous. Elle était belle. Des cheveux châtains attachés lui tombaient derrière la nuque. Moi…c’est…Alexander Cyrano…mais appelez moi Alexander ou Alex.
Elle se posa sur le paillasson. Une douleur a la cote. Enchantée…
Elle me donna a boire puis dit, Vous avez reçus de nombreuses blessures. Ce sont vos camardes qui vous ont ramenés. Il y en avait un qui voulait rester mais il n’a pas pu. Elle marqua une pause. Je portait ma main sur mon épaule : elle était meurtrit.
Le lieutenant-médecin Hubert a dit que vous devriez pouvoir retourner au combat dans une semaine…
L’homme en bleu pointa son revolver. PAW ! Une douleur a l’épaule. CHAAARGEEEZ ! POUR LE SUD ! Les corps tombaient des chevaux, piétinés par ceux qui suivent.
Alexander ? Mes yeux se rouvrirent. Vous allez bien ? J’essayais de sourire.
MISS Smith ! Venez m’enlever celui-la ! Un type en blouse tirant vers l’orangé pointait un doigt sur un soldat mort sur le sol. Cathy se leva et se dépêcha d’enlever les habits au soldat puis deux gardes l’emmena au dehors. Dans les grandes batailles, on entasse les soldats sur des chariots et on les places dans des fosses communes qui sera plus tard mise a jour par des boulets explosifs, ou lors de la construction d’un fort ou fortin.
Je ne voulais pas finir comme ça. La mort se trouvait sur mon cheval. Ce serait en Louisiane que reposera mon corps.
Trois jours après mon rapatriement je fus autorisé a vaquer dans le camp. Chaque jour, les blessés étaient plus nombreux, et les morts sur les champs de batailles devaient être dix fois plus nombreux.
Le quatrième jour, je réussi a monter a cheval et a tenir mon sabre. Le cinquième jour, je remettait mon uniforme qui avait été légèrement retouché histoire que les yankees ne voient pas que le sud n’avait pas les moyens de fournir des nouveaux uniformes aux troupes.
Un large bandeau recouvrait une partie de mon visage, passant autour de mon yeux gauche, se recroisant sur mon nez et cachant ma jour droite.
Le sixième jour, je boitais encore mais je pouvais charger le sabre à la main. Je partais pour le front avec une dizaine de compagnons. Parmi eux se trouvait Christobal et Kuss Le Russe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cyrano
Sergent Chef SPADS
avatar

Nombre de messages : 141
Age : 26
Date d'inscription : 20/06/2007

MessageSujet: Re: Six SPADS et un indien.   Dim 30 Mar - 18:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Six SPADS et un indien.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Six SPADS et un indien.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un mannequin indien qui représente enfin l''Inde !
» L'indien des grandes plaines.
» moteur indien
» VIkram BAWA PHOTOGRAPHE INDIEN
» Sree, (fan indien), bon annivesaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
S.P.A.D.S. :: Le coin familial :: Journaux de bords-
Sauter vers: